Le tombeau du Roc de Lézertou…

Sur la pente du versant nord du val de Lézertou , je me dirige vers la carrière du bois de l’Ebès.

Je quitte l’ombre profonde de la hêtraie qui gémit au vent.

La clarté m’annonce l’arène éclatante, infiniment brisée où s’est déroulé le drame.

l’Autan souffle, la canicule m’inonde de transpiration pendant que des tourbillons de silice me fouette le visage.

je plisse les paupières, la lumière est si violente, la scène m’attire.

L’espace autrefois si forestier s’est changé en désert, de long tuyaux noirs glissent sur les ravines, le temps s’arrête, je souffle, oui, la silhouette familière du roc a disparue.

Seuls des blocs débités aux tags barbares indiquent le cubage et la valeur de la roche.

DSC03578

R-T de Lézertou l’été 2012 (face nord est), la dernière fois que je l’ai vu.

Mon beau roc de Lézertou, toi, né du magma et que les ères avaient patiemment érodé, te voilà en quelques jours transformé en cube, prêt à être vendu.

R-T de Lézertou été 2012 avant sa destruction.

R-T de Lézertou l’été 2012 avant sa destruction, la dernière fois que je l’ai vu, le roc de « La Poire » est encore en place au centre à droite de la piste.

Te voilà esclave de l’homme de fer, autrefois libre de trembler au vent, aux secousses telluriques, libre d’abriter les blaireaux sous ton ventre puissant, libre d’accueillir quelques oiseaux sur ta mousse antique, libre de te transformer aux yeux des poètes en dolmen, en roc de jugement, libre de servir d’intermédiaire entre le cosmos et les clans.

Emplacement du R-T de Lézertou au centre, tout a disparu.

Emplacement du R-T de Lézertou en haut, au centre , à la lisière de la forêt. Tout a disparu, à droite ne reste que le socle des R-T Jumeaux de Peyrous, au centre le roc de « la poire » a disparu..

Te voilà non pas enchaîné comme ton cousin de Sept Faux, non pas non pas chargé de tonnes de caillasses comme ton oncle du Pic des Fourches, mais paramétré pour servir de tombeau.

"tombeau de son propre tombeau"

« tombeau de son propre tombeau »

Tombeau de ton propre tombeau. L’homme de fer et l’homme d’acier ont lutté contre la gangue argileuse, contre le froid interminable de 2013, contre les pannes, contre le roc inhospitalier, il a défriché, il a déchiré la terre.

L’homme est blessé à mort,il a respiré le poison. Le Roc de Lézertou en expirant a libéré sa silice et l’empoisonne tranquillement.

Il expiera sa faute, il a défié les dieux néolithiques sans le savoir. Sans savoir même que ce roc avait fasciné des générations d’amis du Sidobre, sans savoir qu’il aurait pu les balancer un instant sur son dos pour les alléger de leur tache ingrate.

Il aurait pu leur servir d’abri entre ses pieds, la balme les aurait hébergé le temps d’une tornade, le temps de la canicule, le temps de la pluie glacée d’hiver…

Ils n’ont rien vus, ils se sont dit, aujourd’hui je mine le roc par le haut, je le tire avec ma pelle mécanique il sera 16h, j’aurai fait une bonne journée… le patron sera content de moi.

Et je me souviens, Rémy, Sophie, mes enfants en 1992, une escapade, une robinsonnade sur le roc, des rires de la joie quand je les ai hissés sur le monstre rocheux.

JUILLET 2013 083

Prés du Lézertou.

L’écho de leurs rires est remplacé par le tintement bucolique d’une cloche à vache, le troupeau de la ferme de Lézertou n’est pas loin, le contre temps est donné par le crissement des chenilles d’acier sur le granit.

Une terre en souffrance voilà ce qu’est devenue la « vallée des merveilles », le long de la piste poussiéreuse, une allée de piédestal gris dont les Sphinx de Carauce ou de Vialavert ont disparus.

« l’allée des soupirs »
l'allée des soupirs

« l’allée des soupirs »

L’allée des soupirs, de la nostalgie, l’allée des souvenirs.

Publicités

About jptho

Qui a dit "il a le coeur aussi dûr et froid que la pierre"? non non non! d'abord la pierre a une âme et je vais vous en apporter la preuve !
Cet article, publié dans Geologic curiosity, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s