Destruction des rocs du béret et de l’esclop de Bel.

En octobre 2010 je vous écrivais :

-« Effectivement,  la carrière est bien là, éclatante dans la lumière d’automne, le soleil réfléchit les blocs meurtris, marqués à la peinture bleu foncée, cubés, mesurés, prêt pour le départ.Depuis la route, je reconnais aisément un bloc photographié par Roger Bel en noir et blanc dans les années 50,  il évoque un béret penché posé sur le socle de plus de deux mètres de haut (on a oublié de vérifier s’il tremblait) , je propose de l’appeler  « le béret de Bel ».

Cliché R.Bel 1049, "le béret" aujourd'hui détruit.

Cliché Roger Bel 1949, "L'esclop" aujourd'hui détruite.

En arrière plan, je reconnais également un bloc curieux sur un socle imposant aussi immortalisé par R.Bel, sur la même pellicule, pour moi, encore un mystère éclairci dans mon dossier rocs inconnus.

Ce roc zoomorphe évoque la tête d’un animal au museau proéminent et strié de quelques rides.

On pourrait aussi y voir un sabot, ainsi je propose de le nommer: « l’esclop de Bel ».

Francis, de son œil expert, toise ce roc curieux, estime son équilibre et malgré trois cailloux coincés sous la masse, il tente de le mouvoir, d’abord avec un levier puis à l’épaule, rien n’y fait, une bonne partie du bloc est à plat sur le socle, nous constatons que la face sud est crènelée, signe évident d’un débitage ancien.

Le Béret et l’Esclop de R .Bel sont coincés entre la route  (D66-La Sigarié) et la zone déboisée, une bande de quelques mètres que l’on estime hors d’atteinte puisque les taillis permettent de protéger un peu des éclats de granits.

Nous n’avons pas cherché  « l’abri à cailloux » figurant sur la liste de J.L Carles dans cette zone destructible, petite balme couloir, naturelle ».

– 8 décembre 2011, je constate que ces trois curiosités géologiques ont été rayées de la carte des curiosités du Sidobre.

8 décembre 2011,sous cet angle on pouvait voir l'Esclop et le Béret de Bel...aujourd'hui détruits.

Donc, ils sont venus débusquer ces rochers jusqu’en bordure de route, mais qu’ont-ils bien pu retirer commercialement de si petits blocs de granits?

Le RT du Fau est donc bel et bien en danger, ainsi que le « casque retourné » de Carles. 

Leurs jours sont comptés, 2012 sera peut être aussi pour eux la fin du monde ;).

Publicités

About jptho

Qui a dit "il a le coeur aussi dûr et froid que la pierre"? non non non! d'abord la pierre a une âme et je vais vous en apporter la preuve !
Cet article a été publié dans Geologic curiosity. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s